Catherine Lefebvre Défi aliments ultra-transformés - livre Sucre | www.cuisinedopamine.com

Option santé VS Ultra-transformée!?: On devine à l’aveugle! | AVEC CATHERINE LEFEBVRE, LA PRO DU SUCRE

Pour compléter ma série de vidéos ‘’Défi zéro aliment ultra-transformés’’, j’ai pensé inviter ma collègue et amie nutritionniste Catherine Lefebvre pour faire un défi à l’aveugle bien spécial. Je lui ai demandé de deviner, entre deux variétés d’un même aliments, laquelle était la version plus santé et laquelle était celle qui était la plus ultra-transformée. Pour ajouter un peu de piquant au défi, j’ai choisi des aliments bizarres et souvent peu appétissants (désolée Catherine de t’avoir fait manger ça!)!

*** Cet article contient des liens Amazon affilié (je reçois un mini profit sur vos achats, mais vous ne payez pas plus cher!) ***

Nous en avons également profité pour discuter de la nouvelle édition du livre ‘’Sucre vérités et conséquences’’ qui vient tout juste de sortir en librairies. Le livre traite principalement des risques associés à une trop grande consommation de sucre sur la santé humaine (ex: diabète, obésité, maladies cardiovasculaires …). On y aborde des sujets tels que les différents types de sucres (ex: différencier les glucides, amidon, sucres, fibres, édulcorants artificiels..), le nouveau guide alimentaire, la consommation de boissons sucrées (ex: boissons gazeuses, jus de fruits …), les impacts sur le corps de la diète cétogène tout en couvrant l’aspect plus historique et social de la culture de la canne à sucre.

Voici les liens pour visiter les différentes pages de Catherine:

Aliments dégustés

1) Sauces piquantes

Photo d’une recette de mon futur livre!

Fait maison

Petit ”scoop” ici, voici une recette qui se retrouvera dans mon livre. Il ne sera pas en vente avant l’automne prochain, mais puisque je suis en pleine période de tests de recettes, j’avais envie de faire goûter le résultat de cette expérimentation à Catherine.

Pour vous donner une idée grossière au sujet de la sauce, elle contient une tonne de piments forts et elle a été fermentée pendant quelques semaines afin de permettre le développement de saveurs bien caractéristiques et très agréables en bouche. Pour être franche, nous avons

Franks Red Hot

La sauce piquante de Franks Red Hot n’est pas une horrible option, loin de là! Par contre, comme je l’ai mentionné dans mon article 8 aliments ultra-transformés: bon ou mauvais choix pour la santé?, il existe une multitude d’ingrédients qu’on ne possède habituellement pas dans notre garde-manger.

J’aime par contre le fait que cette sauce me permet d’obtenir un met décadent et sans devoir ajouter milles autres épices et condiments. Il m’arrive souvent de mettre un peu de sauce piquante de ce type sur mes croquettes de tofu fait maison ou dans une vinaigrette à salade et j’ai imédiatement l’impression de manger de la fine cuisine (ok, peut-être pas tant que ça mais c’est délicieux promis!).

2) Sauce BBQ

Photo de Hello Flavour

Sauce Club House

Je vous vous faire une confession: il s’agit ici de la sauce BBQ que j’avais l’habitude d’acheter depuis quelques années (bon, il faut aussi dire qu’on a seulement vidé 1-2 pots en 5 ans!). Pourtant, il ne s’agit pas de la meilleure option disponible sur le marché du point de vue de la liste d’ingrédients et des valeurs nutritives.

D’ailleurs, le produit est plutôt salé et on retrouve un éventail plutôt large d’additifs alimentaires dans la liste d’ingrédients.

Photo De Favuzzi

Sauce Joe Beef

Le Joe Beef est en fait un resto situé à Montréal mettant en vedette des mets grillés et bien assaisonnés. L’entreprise à par la suite décidé d’intégrer le marché de la vente de produits en commercialisant des sauces BBQ ayant une liste d’ingrédients plutôt intéressante! Même s’il s’agit tout de même d’une option considérée comme ultra-transformés, je suis heureuse de voir des tomates broyées, de la purée de tomates et de la purée de pomme comme premiers ingrédients sur leurs étiquettes.

3) Matcha à l’érable

Photo de ma vidéo

Fait maison

Pour cette option, j’ai proposé à Catherine une poudre de thé Matcha classique à laquelle j’ai ajouté une petite quantité de sirop d’érable. La couleur de la boisson était plus verdâtre en raison de la provenance du Matcha.

Dans ce contexte, j’apprécie le fait de pouvoir sélectionner la quantité de sirop d’érable selon nos préférences personnelles. Ça permet d’arriver à un résultat qui nous plaît, tout en ayant la possibilité de réduire la quantité au fur et à mesure que nos papilles se désensibilisent à la saveur sucrée.

Je vous recommande ausi fortement d’aller lire le livre de Catherine afin d’en savoir plus au sujet des impacts sur la santé du sucre, je suis certaine que ça va aider toutes les dents sucrées qui n’arrivent pas à gérer leurs rages de dessert!

Photo de ma vidéo

David’s tea

Il faut parfois avoir l’oeil grand ouvert si on ne veux pas acheter des produits sous une fausse impression. Dans ce cas, j’étais certaine que cette poudre de Matcha de David’s Tea était composée de Matcha et de sucre d’érable. Par contre, j’ai été surprise de noter qu’elle contenais au contraire du sucre de canne comme premier ingrédient ainsi que de l’essence naturelle d’érable pour lui donner sa saveur caractéristique.

Ce n’est pas nécessairement un problème en soi puisque, comme vous le savez peut-être, le potentiel nutritif des différents types de sucre est très réduit. J’aime donc habituellement faire mes choix en fonction de mes préférences au niveau du goût et de la provenance.

4) Sirop d’érable

Photo d’Érable du Québec

Sirop d’érable classique

Je suis fière du sirop d’érable qu’on produit au Québec. Il s’agit d’un des emblèmes les plus forts de notre gastronomie locale et je vous confirme que sa saveur distinctive en fait saliver plus d’un!

Photo de Mancakes

Sirop riche en fibres

Ce produit est absolument indigeste et vraiment pas agréable au goût. Je l’ai acheté pour vous en parler dans le cadre d’une série au sujet de la diète IIFYM (If it fits your macros) que je vous prépare… mais c’est clair que j’ai pas envie de manger ça!

5) Collation fruits séchés et noix

Photo de Metro

Tartinade de raisins

Ce produit de la compagnie Waldens Farm est l’un de ceux que je vous recommanderais de ne jamais acheter. Premièrement, les ingrédients sont tout simplement horribles (il n’y a même pas d’arachides dans leur recette même si le mot se trouve dans le nom du produit!).

Photo de ma vidéo

Bouchées noix et dattes

Ça c’est le genre de produit que je mangerais sans problème. La liste d’ingrédients de ces bouchées sucrée aux pommes, cannelle et noix de Raw Vitality est vraiment épurée.

J’apprécie le fait que la compagnie utilise des ingrédients qu’on pourrait aussi utiliser à la maison. Il s’agit d’une idée de collation sur le pouce végétalienne et nutritive parfaite pour les gens actifs!

6) Yogourt à la saveur de mangue/abricot de Liberté vs Yogourt Fermier

Photo de Liberte

Je ne suis pas une très grande fan de l’étiquette ”biologique” habituellement. J’ai toujours l’impression qu’il s’agit d’une tactique marketing pour faire acheter des produits aux vertus nutritionnelles moindre en les fesant passer pour de meilleures options pour la santé.

Dans le cas de ce yogourt de Liberte à la mangue et aux abricots, j’ai été heureuse de voir que la liste d’ingrédient satisfaisait mes attentes de nutritionniste. Rien de bizarre ou d’inutile. La saveur et la texture du produit était aussi ultra intéressante.

Photo de Mon Panier Bio

Ce yogourt est réalisé selon une méthode plus traditionnelle d’ou son non de ”yogourt fermier”. Il s’agit d’un produit de la Ferme Vallée Verte, une petite compagnie locale de St-Jean-de-Matha. Si vous aimez le style plus épais et une saveur de fruits frais prononcée, ce produit sera votre ami!

J’adore encourager les entreprises d’ici lorsque c’est possible. Catherine a acheté ce yogourt au Marché Atwater à Montréal, un endroit où il est possible de faire plein de belles trouvailles. Le seul mini hic du produit: il est étrangement gluant. Je sais qu’il s’agit d’une caractéristique tout à fait normale pour les yogourt de ce type. Toutefois, ceux qui sont moins habitués avec ce genre de texture pourraient trouver ça déroutant. Ça n’enlève rien au fait que le yogourt goûtait divinement bon!

T’as des questions?

Sin nous n’avons pas répondu à vos questions en matière d’aliments transformés ou au sujet des différents types de sucre, n’oubliez pas que Catherine et moi restons à votre disponibilité pour répondre à vos questions. Vous pouvez les poster directement dans commentaires ici ou sur l’une de mes publications sur les réseaux sociaux!