Sandwich Sloppy Joe avec TVP Protéine de soya texturisée | www.cuisinedopamine.com

Je fais le point sur mon Défi végétalien | UNE SEMAINE DANS MON ASSIETTE – MON EXPÉRIENCE

Sandwich Sloppy Joe avec TVP Protéine de soya texturisée | www.cuisinedopamine.com

Voici le moment de vous partager mon avis et commentaires en lien avec mon défi de manger 100% végétalien pendant une semaine. Comme je l’ai déjà mentionné, j’ai du tricher et je suis loin d’avoir été parfaite pendant cette courte aventure de végétalisme. À travers cette expérience, j’ai rencontré des hauts et des bas, j’ai fait plusieurs découvertes et j’ai pu en venir à une conclusion personnelle au sujet de la viabilité d’une promesse de manger exclusivement végétalien. 

 

Pour ceux et celles qui se posent des questions, cette vidéo avait comme principal objectif de me permettre d’avoir une vision plus éclairée sur cette façon particulière de s’alimenter qu’est le végétalisme. Je désirais être en mesure de mieux faire la part de chose entre mon avis professionnel et mes besoins personnels. Tel que vous le savez certainement, un alimentation contenant beaucoup de végétaux et peu de gras animal permet d’optimiser la santé en général et l’espérance de vie. Toutefois, ce n’est pas parce qu’il est bénéfique de manger d’une certaine façon, que ce style alimentaire conviens à tout le monde. Votre éducation (autant la façon font vous avez été élevés que votre niveau d’éducation), vos habitudes actuelles, votre mode de vie, votre niveau d’activité physique ou votre motivation ne sont que quelques uns sont des facteurs qui peuvent vous empêcher d’être strictement végétalien. 

À travers cette expérience, je désirais vous faire voir l’entière réalité derrière le processus de transition alimentaire vers le végétalisme. J’ai opté pour un format de défi dans lequel je tentais d’exclure tout les aliments d’origine animale puisqu’il s’agit de la définition officielle du végétalisme: plus le droit à aucun aliments ou additifs ayant un lien de près ou de loin avec l’exploitation animale.

Ne plus consommer de viande (ex: poulet, bœuf, porc, poisson…), de produits laitiers (ex: fromage, yogourt, lait…), d’œufs et de tous autre aliments se trouvant du genre signifie aussi d’avoir moins de choix au restaurant, dans les soirées variées ou dans les évènement en famille ou entre amis. Évidement, il est toujours possible de se proposer pour cuisiner pour tout le monde, d’apporter plat à partager ou un lunch personnel … mais c’est certainement moins agréable que de pouvoir profiter d’un repas sans avoir à exclure certains aliments de son assiette.

Je n’ai rien contre le végétalisme, bien au contraire! Toutefois, avant d’adopter ce style alimentaire, je vous suggère de vous poser ces quelques questions:

1. Pourquoi est-ce que je le fais?
2.Est-ce que j’ai un plan clair ce mes intensions à court et à long terme?
3. Qu’est-ce que ma famille et mes proches en pensent? Sont-ils prêts à m’épauler dans ma décision? Ais-je besoin d’aller chercher du soutien ailleurs?
4. Est-ce que le sentiment de restriction physique et l’aspect de l’isolation sociale briment mon bonheur? 

Pour en savoir plus sur le végétalisme, je vous suggère de passer jeter un coup d’œil au blogue de ma collègue nutritionniste Thao Bui, La végé d’à côté.

Si vous avez besoin d’aide ou si vous avez des questions au sujet du végétalisme, n’hésitez pas à me contacter dans les commentaires et ce sera un plaisir de vous répondre. <3